L’histoire avant Mobapi

En 2014, notre équipe a lancé la première version du projet Mobapi – une plateforme BaaS qui facilite la gestion de contenu pour application mobile en automatisant la synchronisation de données en provenance d’un site web.

Comment est venue l’idée de développer Mobapi ? Ce post va essayer de détailler l’origine du projet.

Notre équipe est composée de quatre développeurs, un manager de produit, un marketer et un designer. Nous sommes installés à Cayenne en Guyane française et à Barcelone, en Espagne. Cela fait maintenant près de 10 ans que nous créons des sites web et applications mobiles. Nous avons été les premiers à développer une appli mobile en Guyane.

Au fil des projets, nous avons identifié un problème récurrent : comment alimenter les contenus des applications mobiles à partir de données existantes – un site web déjà opérationnel, par exemple ?

Et comment maintenir ces données à jour dans l’application quand le site est modifié ?

Il fallait trouver une solution robuste et simple à mettre en oeuvre pour nos clients. Après avoir étudié toutes les plateformes Backend as a service (BaaS) du marché, n’avons pas trouvé d’outil qui répondait à ce besoin. Les plateformes existantes ne sont pas faites pour être connectées avec des sites web déjà en service, ou alors elles ne travaillent qu’avec les données extraites des pages web visibles. Or nous avons souvent besoin de données non transformées dans les applications mobiles. De plus, nous souhaitons trouver un backend mobile compatible avec les App Builders pour des projets à venir.

Du coup, nous avons créé Mobapi – le nom provient de la combinaison de « Mobile » et « API. »

First brainstorming about Mobapi

Notre plateforme Cloud fonctionne comme un BaaS
et embarque un API builder.

Nous avons pensé Mobapi pour les responsables de publication. Parce qu’on aime faire les choses simplement, ils peuvent facilement mettre à jour leur site et leurs applications avec notre connecteur WordPress prêt à l’emploi.

Nous avons aussi pensé aux développeurs : ils peuvent ajouter des scripts, des gabarits, des filtres et des fonctions afin d’adapter les contenus à leurs applications mobiles.

L’idée de Mobapi a germé en 2012. Nous avons officiellement lancé la première version du projet en 2014.

Et après ?

Nous devons maintenant aller au delà du prototype opérationnel, et faire passer Mobapi à la vitesse supérieur pour en faire un outil disponible à grande échelle en mode SaaS. C’est pourquoi le projet est soutenu financièrement par le fonds d’investissement Alyse Guyane et par le Réseau Entreprendre Guyane. L’objectif est d’ouvrir l’accès à Mobapi d’ici la fin de l’année 2015.

L’équipe présentera en avant-première Mobapi au Mobile World Congress 2015, du 2 au 5 mars à Barcelone en Espagne.

Si vous êtes développeur mobile ou éditeur de contenu pour un site web, inscrivez-vous dès maintenant sur la liste d’attente. Vous serez ainsi parmi les premiers à être au courant des actualités de Mobapi.

À très bientôt !